Blog

Alevinage

Le deuxième alevinage de truites aura lieu cet après-midi, vendredi 22 avril 2022, à partir de 15h dans les ruisseaux habituels de l’AAPPMA Mirecourt Madon Begnécourt Illon.

Actions des bénévoles en 2021

Les bénévoles de l’AAPPMA Mirecourt Madon Begnécourt Illon mènent tout au long de l’année des actions ( cf AG du 26/11/2021). En voici deux agrémentées de photos pour illustrer leurs actions.

  1. Pêche électrique d’inventaire dans les annexes hydrauliques ( frayères à brochets)
A Mattaincourt avec les chargés de mission de la fédération de pêche
A Poussay derrière la déchetterie de Mirecourt
Plus de mille alevins récolté ce jour-là

2. Nettoyage des joncs dans la frayère de Mattaincourt

Fauchage et stockage des joncs afin de ne pas « gâter  » l’eau
Enlèvement des joncs

Dépositaires AAPPMA Mirecourt

Le magasin Point Vert de Mirecourt n’est plus dépositaire de l’AAPPMA Mirecourt Madon Begnécourt Illon. Merci de reporter votre achat de carte de pêche soit sur internet sur le site carte de pêche, soit chez AP Motoculture ou à l’office de tourisme de Mirecourt en attendant l’ouverture du Mille Cafés de Mattaincourt dont l’ouverture devrait intervenir courant mars.

AG du 26/11/2021

AAPPMA Mirecourt

RAPPORT MORAL

Bonsoir à tous et je vous remercie de votre présence.

J’ai une pensée pour Francis Laurent, membre du bureau disparu en 2020 et une autre pour Daniel Februnet disparu récemment : les deux intervenaient régulièrement auprès des enfants en école de pêche .

Qui dit assemblée générale extraordinaire dit élections des membres qui composeront le bureau pour les cinq prochaines années. Aussi l’heure est venue de faire le bilan de cette année.

CARTES DE PECHE 2021 ET RECIPROCITES :

La carte « majeure »  reste à  75 euros conformément  à l’engagement pris en début de mandat. Elle a fait l’objet d’un long débat au sein du GPV dont  notre AAPPMA fait partie car une augmentation était prévue pour apporter un plus financier à la fédération de la Pêche des Vosges.

Certes elle n’augmente  pas mais la part AAPPMA  est réduite d’un euro quarante par carte. Sur une carte majeure une AAPPMA  ne recevra plus que 19.40euros, la même somme est versée pour la carte URNE  mais en fin de saison nous recevons une somme de la fédération de pêche qui tient compte du nombre de cartes URNE  vendues par AAPPMA, du linéaire….

La carte « femme »reste à 35 euros.

La carte mineure reste à 20 euros.

La carte hebdomadaire avec CPMA reste à 33 euros.

La carte journalière reste à 15 euros.

La carte découverte reste à 6 euros.

La carte interfédérale reste à 100 euros. Dans les Vosges elle permet la pêche dans les cours d’eau du GPV (jaune) du GPRMV (bleu) et de l’EH3VV (bleu) sur le dépliant.

La carte URNE  donne droit à la pêche dans 87 départements.

Le manuel est  à disposition des pêcheurs pour connaître l’ensemble de la réglementation et des lots de pêche.     On peut le télécharger sur son smartphone nous allons tout doucement vers la dématérialisation car la fabrication du manuel coûte cher.

Il est toujours possible de pratiquer la pêche dans toute la France en domaine public à une seule canne avec la carte de son A.A.P.P.M.A. locale.

Pour obtenir sa carte de pêche de l’A.A.P.P.M.A. de Mirecourt  quatre possibilités : retrait chez un détaillant soit l’Office du Tourisme de Mirecourt soit AP Motoculture soit  au Mille cafés de Mattaincourt ou bien par internet sur le site de la fédération de pêche : www.cartedepeche.fr

Il ne faut pas oublier de donner  son adresse internet qui permet de recevoir la date de l’AG.

VENTE DES CARTES 2021

Carte URNE                     : 121             +26

Carte « majeure »             : 196              – 1

Carte « femme »               : 23               + 3

Carte découverte femme (P)   1

Carte « mineure »             : 61             +16

Carte personne mineure(P)      2

Carte « découverte »         : 57              – 7

Carte découverte – 12 ans(P)   5

Carte «  hebdomadaire »   : 12             -1

Carte « journalière »           : 31          – 30

Carte journalière (P)             1

Vignette « URNE »              : 1            – 2

Offre d’automne                   : 3             -2

Total                                     : 503 dont  320 cartes « majeures »

Ce sont 23 cartes majeures de plus  par rapport à 2020

En 2020 nous avions vendu 502 cartes

Pour rappel vente de cartes « majeures » en 2020 : 297

La vente des cartes 2022 débutera le15 décembre. Le  guide de pêche ne sera disponible  qu’au mois de janvier car il y a des changements à la tête de plusieurs AAPPMA et il faut du temps pour tout mettre en œuvre.

ACTIONS 2021

L’alevinage des truites a été réalisé en deux fois avec 300 kg dans un premier temps et 200 kg pour un deuxième. Nous alevinons le Val d’Arol, le Pot-Cuit, la Saule,  l’Eau de la Ville et le Xouillon.

En avril 20 000 vésicules de brochet ont été déversées en plusieurs points du Madon et dans les frayères.

Nous avons répondu favorablement à une demande d’animation d’un atelier pêche avec deux classes de l’école Simone Veil de Mirecourt, d’une classe de Mattaincourt et d’une de l’école de Hymont avec l’animateur départemental Sébastien Thiriet.

Pêches électriques :

Nous avons réalisé avec la fédération de pêche des Vosges une pêche électrique d’inventaire dans les frayères à brochets : nous avons trouvé un peu de poissons à Mattaincourt (il y avait quelques brochetons) et environ 3000 poissons à Mirecourt. La différence s’explique par l’ancienneté de celle de Mirecourt (6 ans d’existence).

 Nous avons également  procédé à une autre pêche d’inventaire du Cendrier et du Poncé : deux ruisseaux sur le secteur de Begnécourt. Dans le premier nous avons trouvé truites et truitelles et chabots, vairons, loches de rivière. Dans le second uniquement des chabots, loches de rivière, vairons.

Alevinage d’automne :

A ce jour nous avons déversé dans le Madon  80 kg de carpes qui viennent de l’étang de Chassey Baupré (fournies par l’AAPPMA de Neufchâteau) 100kg de carpes qui viennent de l’étang fédéral de Puthières ainsi que 80kg de brochets. Nous avons remis les carpes aux deux parcours carpes et à Mazirot. Les brochets ont été déversés au chemin des vignes à Mattaincourt, au pont de la déviation à Mirecourt et à la sortie de  Poussay. Nous pensons compléter avec du poisson d’un pisciculteur. Au mois de septembre le Cabinet messin Dubost, spécialisé en biologie, a fait sa pêche électrique  bisannuelle : il manque du gardon…

Nous rappelons que la position AAPPMA Mirecourt en ce qui concerne la prise de brochet : si vous décidez de garder le brochet prenez- le entre 60 et 80 cm au-delà nous recommandons la remise à l’eau car ce sont de bons géniteurs.

Travaux sur le Xouillon :

C’est à un chantier Jeunesse et Culture (pour rappel c’est un chantier d’insertion) que nous avons confié la restauration du Xouillon. Il s’agissait de retirer les embâcles qui en obstruaient le cours ainsi que d’éclaircir la ripisylve. Les travaux se sont déroulés sur deux années et actuellement le cours d’eau redevient un vrai ruisseau à truites.

Pour l’an prochain nous avons passé notre tour (cela fait quatre années consécutives que nous travaillons avec Jeunesse et Cultures) pour laisser la place à une autre AAPPMA ; il y avait de la demande cette année.

Dans le futur nous allons programmer un chantier sur le Pot Cuit,  les autres affluents étant engagés dans un programme de réhabilitation dont je parlerai après.

PAPI Madon :

Programme d’action de prévention des inondations.

La dernière réunion du PAPI Madon avait pour but de finaliser les projets :

A Lerrain (AAPPMA Darney) l’EPTB (Etablissement public territorial de bassin) Meurthe et Madon penche pour un reméandrage du Madon, ayant  pour but de ralentir le débit. La réalisation du projet est soumis à l’accord des agriculteurs locaux.

Au lieu-dit la Grande Prairie à Valleroy aux Saules, sur la commune de Hymont, sera édifiée une digue chargée de diminuer le flux en cas d’inondation en ennoyant toute cette prairie. Le remous serait ressenti jusque Maroncourt. Le projet devrait se faire car il y a des aides du FEDER d’un montant de 1.3 millions d’euros qu’il faut utiliser avant fin 2023.

A Mirecourt doit être créé un chenal de crue sur le terrain de l’ex Sivom. Un mur sera construit le long de la Rue le Breuil pour protéger les maisons. Une levée de terre sera érigée au deux tiers du terrain, le dernier tiers sera planté avec des arbres.

Frayère à brochets :

Sur le terrain de M.Colnet à la sortie de Poussay devait être créée une frayère. Nous avions l’autorisation du propriétaire, le financement assuré, l’entrepreneur choisi. Nous en étions à déterminer  la date du début des travaux quand la DTT a recalé le dossier pour une question de plantes de milieu humide et le propriétaire a changé d’avis en arguant du fait que des pêcheurs indélicats font n’importe quoi sur ses pâtures avec leur véhicule.

 Ce qui m’amène au point suivant.

Pancartes :

Vous avez sûrement vu fleurir si vous vous déplacez un tant soit peu hors de Mirecourt des pancartes que nous avons déployées sur Mirecourt et Poussay. C’est à la demande des agriculteurs que nous avons posé ces pancartes : nous avons acheté les poteaux chez Feralu , du ciment chez Bigmat et nous avons implanté. Certains pêcheurs traçant des autoroutes au milieu des prairies et abîmant ainsi la récolte d’herbe ou de fourrage. Je le répète encore une fois : fauchée ou pas les prairies restent des propriétés privées. Doncnous avons installé une pancarte à côté de chez Olry, une à Poussay à côté du Dekra, une au rucher à Poussay, une à la gare de Poussay et une à Mattaincourt juste avant la frayère à la demande de l’agriculteur. Le parcours carpes ne justifie pas tout pour faire n’importe quoi et abîmer les récoltes.

Garderie :

Nos gardes, après une année 2020 faste (29 PV dressés), en sont cette année à une dizaine dont trois ont déjà payé l’amende car nous avons été avisé par la fédération de pêche des Vosges de trois versements de 85 euros.

Travaux réalisés par nos soins :

Dans la frayère de Mattaincourt il y a énormément de massettes à larges feuilles. Aussi, sur les conseils des chargés de mission à la fédération de pêche, nous avons coupé ces massettes qui, si elles pourrissent sur place, risquent de polluer l’eau donc de mettre en péril la vie des alevins.

Si vous êtes allés soit vous promener soit pêcher derrière la déchetterie vous avez remarqué que la passerelle est obstruée par des arbres qui sont là depuis les dernières montées des eaux. Ce qui fait que l’eau s’écoule sous la passerelle que du côté de la frayère et il y avait un gros tas de sédiments qui s’était formé devant son entrée. Nous en avons enlevé la plus grosse partie afin de rétablir la liaison Madon frayère.

Cormorans :

La situation a évolué depuis l’an dernier et les tirs ont repris pour une période de trois ans. Sur le Madon il y a des couples sédentaires sur Mazirot Chauffecourt  Ambacourt et d’autres sur le secteur de Maroncourt Hagécourt. Nous avons deux tireurs agréés sur Poussay et un à Maroncourt. De plus nous effectuons un comptage le troisième vendredi de chaque mois. S’il y a des volontaires…

Rhéabilitation des affluents rive gauche du Madon :

Les travaux devaient débuter début septembre 2021. A ce jour nous, AAPPMA Mirecourt, ne savons rien, n’avons aucune idée sur l’échéancier des travaux prévus. Je rappelle que sont concernés les ruisseaux suivants : le ruisseau de Cani (AAPPMA Darney) l’Eau de la ville (Bainville) la Saule et le Val d’Arol.

Restauration du Madon vosgien :

L’étude de la restauration du Madon vosgien (de la source à Vioménil jusqu’à Marainville sur Madon) a été confiée au cabinet Artélia de Strasbourg. Le but de l’opération est de restaurer la continuité écologique, ce qui est inscrit dans la loi. Ce qui signifie l’arasement des barrages. Il faut savoir que le cabinet Artélia les a recensés et que certains n’ont plus aucune utilité (l’ancien moulin de Valleroy aux Saules, le barrage de la’ncienne féculerie de Légéville et Bonfays). Maintenant il en est deux qui suscitent beaucoup de commentaires : celui de Mattaincourt et celui du Canal du moulin. En ce qui concerne Mattaincourt , bien que le barrage soit privé, il concerne aussi les habitants car la destruction entraînerait la perte de l’île et risquerait de mettre en danger l’équilibre de la basilique qui dit-on reposerait sur des pieux en chêne.

Pour le barrage du Canal du Moulin l’arasement complet ou la diminution de hauteur mettrait la frayère à sec (Je rappelle que cette annexe hydraulique a un certain coût environ 22000 euros dont une part AAPPMA). La loi climat votée par le parlement ne prévoit plus la destruction systématique des barrages, car dans l’esprit du législateur la production d’hydroélectricité prime sur la continuité écologique et la préservation de la biodiversité.

Maintenant vous votez :

Qui est contre ? 0

Qui s’abstient ? 0

Le rapport moral est adopté à l’unanimité.

Vous pouvez trouver la composition du nouveau bureau dans organigramme.

Assemblée générale du 19/02/2021

RAPPORT MORAL

 Composition du bureau :

Président ………………………Bédon Noël

Vice-Président…………………Moulaï Christian

Trésorier………………………..Huriot Bruno

Secrétaire………………………Poisot Thierry

Membres……………………….Bastien Jean-Luc, Boisson José, Pierre Joël, Georges Geygy

Nous avons tous une pensée pour notre camarade Francis Laurent, membre du bureau, décédé cet été.

En raison de la crise sanitaire qui continue et compte tenu  du protocole devant être mis en place pour l’assemblée générale nous avons préféré , comme d’autres AAPPMA, réunir le conseil d’administration pour faire le bilan de l’année 2020.

CARTES DE PECHE 2021 ET RECIPROCITES

Nous avons vécu une année particulière en 2020 avec pas moins de deux confinements qui ont raccourci la saison de pêche notamment celle de la truite. Les conditions climatiques nous ont empêchés de faire un second alevinage de truites au grand désespoir de certains de nos adhérents.

La carte majeure reste à 75 euros.

La carte interfédérale reste à 100 euros.

La carte « femme »reste à 35 euros.

La carte mineure reste à 20 euros.

La carte hebdomadaire avec CPMA reste à 33 euros.

La carte hebdomadaire sans CPMA  reste à 20 euros.

La carte journalière reste à 15 euros.

La carte découverte reste à 6 euros.

La carte URNE  donne droit à la pêche dans 87 départements.

Le manuel est  à disposition des pêcheurs pour connaître l’ensemble de la réglementation et des lots de pêche. On peut le télécharger sur son smartphone nous allons tout doucement vers la dématérialisation car la fabrication du manuel coûte très cher.

Il est toujours possible de pratiquer la pêche dans toute la France en domaine public à une seule canne avec la carte de son A.A.P.P.M.A. locale.

Pour obtenir sa carte de pêche de l’A.A.P.P.M.A. de Mirecourt  trois possibilités : retrait chez un détaillant  soit au Point vert soit l’Office du Tourisme de Mirecourt soit AP Motoculture ou bien par internet sur le site de la fédération de pêche : www.cartedepeche.fr

Nous notons une baisse de nos ventes de cartes chez nos détaillants au profit des ventes sur internet.

VENTE DES CARTES 2020

Carte URNE                     : 86        95         +9

Carte « majeure »             : 215     202      – 13

Carte « femme »               : 29        20        – 9

Carte « mineure »             : 52        45        – 7

Carte « découverte »         : 67        64        – 3

Carte «  hebdomadaire »   : 4          12        +8

Carte « journalière »           : 70        61       – 9

Vignette « URNE »              : 2         3          +1

Total                                     : 502 dont  297 cartes « majeures »

Ce sont 23 cartes en moins qu’en 2019

Ce sont 4 cartes majeures de moins  par rapport à 2019

Pour rappel vente de cartes « majeures » en 2019 : 301

La vente des cartes en 2020 a été perturbée par l’épidémie et les différents confinements ; on peut être satisfaits de n’avoir que moins 23 cartes au total vu le climat ambiant ce qui est un moindre mal. La tendance nationale étant à la baisse.

L’ouverture de la truite est fixée  au samedi 13 mars 2021 et ‘ouverture générale est fixée au samedi 24 avril 2021. La  fermeture de la truite est fixée au dimanche 19 septembre 2021.

ACTIONS 2020

L’alevinage des truites a été perturbé par la montée des eaux qui a vraisemblablement emporté une partie des truites dans le Madon. De plus la saison a été écourtée par le premier confinement intervenu après 10 jours de pêche.

Il n’y a pas eu de deuxième alevinage vu l’étiage des ruisseaux  au mois de mai (11 mai 2020 fin de 1er confinement).

En avril 40 000 vésicules de brochet ont été déversées en plusieurs points du Madon et  dans les frayères. Nous avons pu nous rendre compte de l’utilité de ces alevinages en voyant  des petits brochets d’une dizaine de cm au mois de juillet.

La fête de la pêche n’a pas eu lieu en juin vu les conditions sanitaires en vigueur à ce moment- là.

Nous avons également répondu favorablement à une demande d’animation d’un atelier pêche avec deux classes de l’école Brahy et l’animateur départemental Sébastien Thiriet. La pratique au bord de l’eau n’a pas eu lieu en raison de l’épidémie.

Alevinage d’automne

C’est la pisciculture SCHMITT qui nous a fourni 227 kg de brochets, 60 kg de tanches, 131 kg de perches et 250kg de poisson fourrage.

Tous ces poissons ont été remis au Madon  : Ambacourt, Poussay (sortie et auberge des pêcheurs) Pont de la déviation, déchetterie, Chapelle de la Oultre, parcours carpe Mattaincourt, chemin des vignes et MVM, Bainville aux Saules

Travaux sur le Xouillon :

Le chantier Jeunesse et Cultures a restauré pendant deux semaines le cours supérieur du Xouillon à la sortie de Bettoncourt. Les jeunes et leurs deux éducateurs ont coupé une partie de la ripisylve et retiré les embâcles qui en obstruaient le cours. Le bois coupé (une soixantaine d’arbres a été débarrassé par les soins de l’agriculteur riverain). Le niveau a ainsi baissé de quelques 40 cm et la rivière a ainsi retrouvé un cours plus normal pour une rivière à truites.

Le cours inférieur sera traité en 2021, demande ayant été faite à la Fédération de pêche des Vosges.

Création d’une frayère à brochets à Poussay

Malheureusement dans la dernière ligne droite le propriétaire est revenu sur l’accord de principe et a bloqué tout le projet. Avec Justine Weitel de la Fédération de Pêche des Vosges nous irons prochainement  sur le terrain reconnaître les sites potentiels de frayère à brochets.

Travaux sur les affluents rive gauche du Madon

Nous sommes dans l’attente des décisions qui seront prises par les élus communautaires qui sont les financeurs du projet.

Travaux pour lutter contre les inondations

A ce jour il y aurait création d’une digue dans la grande plaine de Valleroy aux Saules pour ralentir les eaux en ennoyant cette pairie. Il y aurait des conséquences sur Maroncourt. Rien n’est décédé.

La construction d’une digue sur Mattaincourt a été abandonnée.

Il y aurait aussi un chenal d’évacuation des eaux sur le terrain de l’ex SIVOM  en aval du Pont Neuf rive droite.

Restauration du Madon vosgien

C’est le cabinet Artelia de Strasbourg qui a eu le marché et qui est aux manettes pour l’EPTB Meurthe et Madon. Le premier comité de pilotage a eu lieu. Il en résulte que beaucoup d’ouvrages d’art seront supprimés ou aménagés pour assurer la continuité écologique. Différents scénarios ont été élaborés par Artélia qui devra tenir compte de la DDT, de  l’OFB, de la DREAL,de  la présence du castor et de l’association qui le défend ….

Incivilités

Nous avons  été amenés à aller poser un panneau pour interdire l’accès d’une propriété privée aux voitures. Pour plus de sureté nous l’avons scellé dans au moins  60cm de béton. De même l’AAPPMA Mirecourt a fait fabriquer des panneaux pour demander aux pêcheurs de respecter la propriété privée.

Félicitations à nos gardes qui ont contrôlé une trentaine de contrevenants sans carte. Les contrevenants ont ainsi versé 510 euros dans les caisses de l’AAPPMA Mirecourt.

Actions 2021

  • Alevinage  des truites devrait être réalisé le dimanche 7mars en vue de l’ouverture du samedi 13mars. Rendez- vous est donné aux personnes de bonne volonté pour nous aider à mettre à l’eau 300kg de truites.
  • S’il devait survenir une montée des eaux comme l’an dernier l’alevinage serait reporté d’une semaine afin d’éviter une fuite des truites vers l’aval donc vers le Madon.
  • Un deuxième alevinage aura lieu avant l’ouverture du brochet.
  • L’ouverture du brochet aura  lieu cette année  le samedi 24 avril en 1ère et 2ème catégorie.
  • Nous continuons notre action de sensibilisation auprès des scolaires de Mirecourt, Mattaincourt et Hymont  avec une journée  au bord de l’eau pour pratiquer.  Pour ces journées nous aurons besoin de pêcheurs pour encadrer. Nous  avons déjà deux dates sur 3 les 18 et 22 juin 2021.
  • Nous organisons la traditionnelle fête de la pêche le premier dimanche de juin au bord du Canal du Moulin si les conditions sanitaires le permettent.
  • Une nouvelle frayère sera mise en chantier cette année,  nous prospectons pour trouver le site idoine. Je vous rappelle que nous devons en créer une chaque année pendant 6 ans selon les plans de l’EPTB Meurthe et Madon et la Fédération de pêche des Vosges.
  • Nous voudrions sensibiliser les pêcheurs sur la gestion du brochet : si un pêcheur décide de garder un brochet,  ce qui est son droit, privilégier la taille entre 60 et 80 cm et au-delà le remettre à l’eau car ce sont les géniteurs. Nous achetons  des vésicules de brochets , nous créons de frayères à brochets en vue d’une reproduction naturelle pour aller à terme vers  zéro alevinage de brochets.
  • La deuxième tranche de travaux  sur le Xouillon est programmée en 2021.
  • Assemblée générale extraordinaire

Elle aura lieu fin novembre début décembre à une date à déterminer. Notre mandat prolongé d’un an se terminera,  nous y ferons le bilan de l’année 2021 et nous procèderons à l’élection des membres qui composeront le futur bureau.

Suite au vote le rapport moral est adopté à l’unanimité.

Fête de la pêche

Règlement

Le concours est ouvert aux enfants de moins de 12 ans.
Il débutera à 14h00 et se terminera à 17h00.
Les truites seront déversées le matin.
Les prises sont limitées à 6 par pêcheur.
Ce sont les enfants qui pêchent, l’accompagnateur peut aider l’enfant uniquement à sortir la prise de l’eau.
Une seule canne au coup par participant.
Pas de canne à moulinet ni de lancer.
Tous les appâts sont autorisés ( vers, teignes, maïs …) saufs asticots et pinkies.
Les hameçons doubles ou triples sont prohibés.
Sur place des membres de l’AAPPMA de Mirecourt veillent au bon déroulement de la manifestation, ils sont là pour vous aider.
N’hésiter pas à les solliciter.
Bon après midi à tous et bonne chance

Des pêcheurs au service des enfants

L’AAPPMA de Mirecourt est toujours volontaire pour animer des ateliers pêche au service de l’école ou de la municipalité.
Des classes de Baudricourt, Oelleville et Valfroicourt sont venues taquiner le poisson au Pont Neuf lors de la journée de la restitution de la biodiversité.
Début juillet ce sont des enfants du ticket sport vacances de Mirecourt qui ont tenté leur chance au bord du Canal du Moulin.
25 enfants ont participé à la fête de la pêche et ont pêché la truite ce jour-là. Un grand merci aux volontaires qui encadrent ces manifestations.

Pêche d’inventaire

Mardi 29 mai 2018 quelques pêcheurs de l’AAPPMA Mirecourt Bégnécourt ont retrouvé Justine et Arnaud de la fédération de pêche des Vosges pour une pêche d’inventaire dans le ruisseu Puits Cours à Valfroicourt.

Cette pêche a été décidée à la suite de plusieurs prises de truitelles dans le ruisseau de la Ville en aval de Valfroicourt. Initialement elle devait se dérouler dans trois petits ruisseaux mais l’un était à sec et l’autre indisponible.

Le résultat est maigre : un chabot et trois moutoiles.

Asemblée générale

L’assemblée générale de notre AAPPMA aura lieu le vendredi 1er décembre 2017 à 20h30 à la salle la Bonbonnière à Mirecourt. Merci de votre pérésence.

Jeudi 13 avril 2017

C’est aujourd’hui, à partir de 17h00 qu’aura lieu le deuxième alevinage de truites. Rendez-vous sur le parking de Braquemont.

Rappel : le carnet de prises est obligatoire et peut-être demandé par le garde à chaque contrôle. De plus il figure sur l’arrêté préfectoral visible dans chaque mairie.